Billet Vagabond et Gourmand

En attendant de traverser les océans et les plaines, une plongée dans les cristaux liquides de l' écran plat… échanger des saveurs, rebondir sur des mots, partager des images des couleurs des curiosités. Point d'ancrage: la Bretagne, leitmotiv: métissage

29 avril 2008

Au Paradis des cuisinières

Patricia Le Merdy me fait part de la disparition de Raymonde Charlon.
recette_raymonde_secret_de_ recette_raymonde
Restauratrice dans la région de Riec sur Belon en Bretagne Sud, cette pétulante grand-mère entame une seconde carrière d'auteur en publiant une impressionnante collection de livres de cuisine chez Ouest-France. Le couple Le Merdy-Herlédan l'accompagne joyeusement durant toutes ces années. A la table à dessin ou derrière l'objectif, Pat et Claude illustrent ses recettes , les veinards. leurs commentaires après une scéance de travail donnent l'eau à la bouche. De Raymonde je retiens le souvenir (sur un stand de salon du livre) d' une vraie embrassade, un bonjour d'une femme vive et chaleureuse et gourmande de rencontres. C'est avec une pensée émue que je préparerai le prochain poiré Mamm-goz, et son pommé ya-ya et...

Posté par anhblog à 19:05 - ARTS CONFONDUS - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

  • Des transmissions, des histoires, de l'eau à la bouche... je ne connaissais pas ces livres. Que c'est dommage de les découvrir à la mort de leur ateure.

    Posté par VanessaV, 30 avril 2008 à 22:59
  • Heureux 1er mai !

    Merci Anh, de tes voeux pour mon anniversaire ! Encore huit jours aux Philippines (après 2 mois de plongées-photos) et je foulerai à nouveau le sable breton...
    A bientôt
    Gros bisous :0010:

    Posté par siratus, 01 mai 2008 à 15:52
  • nous ne rirons plus ensemble…

    Ma Raymonde ,
    Ton rire digne de Gargantua résonne encore à mes oreilles, et pour l'entendre je me réservais mes meilleurs bons mots, les anecdotes de mon quotidien, mes atypiques pensées, le travail avec toi se faisait récréation.
    Epicurienne dans l'âme comme toi , je voudrais vieillir en respirant la vie.Tu m'as fait signe dans la nuit noire avant de partir, j'en suis encore troublée.
    Bleu,vert la couleur de l'océan fortement assaisonné dans lequel tu reposeras…
    patricia Le Merdy

    Posté par Pat, 01 mai 2008 à 16:01

Poster un commentaire